C’est bien connu, les langues sont les armes essentielles pour le travailleur qui désire rester compétitif dans des entreprises qui s’internationalisent. Une société active sur l’ensemble du territoire suisse aura ainsi forcément besoin d’un employé trilingue voire quadrilingue pour peu qu’elle exporte dans d’autres pays européens. 

La Suisse romande regorge de solutions pour l’apprentissage des langues par les adultes, et ce pour tous les porte-monnaie. Bien que les formations soient souvent financées par les employeurs, il arrive également qu’un employé décide de payer lui-même des cours de langue dans l’objectif d’une évolution professionnelle ou plus simplement pour développer sa culture générale. L’école club Migros, ESL, Wall Street Institute ou Berlitz sont quelques-unes des nombreuses structures qui existent dans la région. 

Plus important encore que le choix des cours ou des professeurs, ce sont les certifications reconnues internationalement qui compteront aux yeux des recruteurs. Concernant l’anglais, la première certification est le First Certificate, son équivalent allemand est le Zertifikat et le CELI valide, lui, la maîtrise de l’italien. Pour le monde des affaires internationales, vous devrez maîtriser un vocabulaire spécifique et précis; il vous faudra alors opter pour le Business English Certificate. Quelles que soient les langues choisies, en 2011, leur apprentissage, dans un pays qui en comporte quatre, est un investissement solide et payant.