Si de nombreux Suisses se forment dans les écoles hôtelières du pays, on constate que les étudiants étrangers sont toujours plus nombreux. Ainsi, les établissements misent beaucoup sur des antennes à l’étranger – surtout en Asie – pour séduire et recruter des élèves.
 

Couvrant tous les domaines de la branche – de l’art culinaire au design hôtelier – les formations connaissent un fort succès.
 

Avec de nombreuses entités internationales sur son territoire et le tourisme d’affaires qui en découle, la Suisse est régulièrement plébiscitée pour sa qualité d’accueil et l’excellence des services proposés. Ainsi, cette réussite n’est pas si surprenante.

Si les écoles tournent à plein régime, c’est aussi que la formation s’adapte aux exigences du marché. En effet, les recruteurs ont besoin de nouveaux profils. Et de leur côté, les étudiants attendent plus que de simples connaissances et compétences. Le réseau, les débouchés et un suivi particulier sont aussi nécessaires pour les attirer.

Ouvrir plus de portes

La stratégie des entités formatrices est claire. Donner une forte orientation «carrière» à leurs cursus. S’entourant de partenaires privés, ils misent énormément sur eux pour que les étudiants se confrontent aux réalités du monde professionnel.

Si les formations tournent autour de l’hôtellerie et de la restauration, les débouchés sont nombreux puisque des compétences transversales sont enseignées: management, gestion RH, marketing, événementiel, tourisme, etc.
 

Il est courant de retrouver ensuite des élèves dans d’autres branches, allant du milieu bancaire aux relations internationales.
 

Cela est aussi rendu possible grâce aux nombreux partenaires qui gravitent autour des écoles. Au total ce sont presque 200 entités, de la compagnie aérienne à la banque privée, en passant par des firmes horlogères, qui permettent aux étudiants de s’immerger dans le monde professionnel. Mais aussi – par la suite – d’y trouver leur place.

Accompagner les élèves

Cette bonne intégration se fait aussi grâce à un suivi personnalisé des étudiants. Encadrés par des conseillers individuels, ils sont épaulés pour: un coaching aux techniques d’entretiens, la définition d’un plan de carrière et l’intégration au sein de forums professionnels.

Ces événements permettant d’activer son réseau et de décrocher un poste.

La filière hôtelière est donc la preuve que l’excellence peut s’acquérir. Et que le meilleur endroit pour le faire est la Suisse.