Vous rêvez de devenir ingénieur, infirmière ou de passer votre brevet fédéral de comptabilité depuis chez vous? C’est désormais possible grâce à la formation à distance. Aujourd’hui, le choix est large. Il y a beaucoup de formations en ligne (e-learning) mais aussi mixtes, ce que l’on appelle le «blended learning»: un mélange de cours classiques en salle et d’apprentissage chez soi. Le principal portail de formations universitaires à distance en Suisse propose aujourd’hui une quarantaine de diplômes reconnus par la Confédération, en français ou en allemand. L’année dernière, près de 2 400 personnes se sont inscrites: c’est cent fois plus qu’il y a dix ans. Comment expliquer un tel succès?

Autonomie maximale

La formation à distance offre une flexibilité que le système traditionnel ne peut proposer. Si vous avez des horaires irréguliers ou des journées surchargées, chacun peut avancer à son rythme. Malgré ses nombreux atouts, la formation à distance n’attire pas encore les jeunes générations. La majorité des candidats sont plutôt des personnes qui sont déjà dans la vie active, souhaitant faire évoluer leur carrière professionnelle ou faisant face à des contraintes familiales. Enfin, en période de crise économique, c’est une façon de se reconvertir rapidement tout en limitant les coûts.