Quelle est la thématique abordée cette année? 

La gestion et l’intégration du savoir constitueront le fil rouge des conférences proposées. La question centrale sera de déterminer si la compétitivité passe ou non par l’acquisition de compétences. Pour ce faire, nous aborderons les solutions de formations continues, de perfectionnements et la problématique du budget. Les participants chefs d’entreprise découvriront ainsi que cela ne «coûte pas cher», mais que c’est une plus-value.

Qu’en est-il des intervenants? 

Nous sommes très fiers des experts qui s’exprimeront cette année. La conseillère d’Etat Anne-Catherine Lyon précisera entre autres le rôle des Hautes Ecoles par rapport aux PME romandes. Bernard Sottas, le fondateur de Sottas SA racontera comment il est passé d’apprenti à patron et pourquoi il s’est associé avec des concurrents pour fonder une école de métallurgie. Dernier exemple, la directrice RH de Post­Finance récompensée de nombreuses fois pour son approche innovante des ressources humaines partagera son expérience lors du recrutement de centaines de collaborateurs. 

Toutes ces informations récoltées durant le forum auront-elles un impact ensuite sur les entreprises? 

Oui. Notre volonté est que chaque participant puisse, dès le lendemain, mettre en pratique ce qu’il aura appris ou découvert durant le forum. Tout a été réfléchi dans ce sens. C’est, notamment, un des rôles confiés à Murielle Girardin, une experte en gestion/structure de formation dans les petites et grandes entreprises. 

Et le réseautage dans tout ça? 

Evidemment, c’est également l’un des buts principaux du FENV. Ainsi, nous avons réservé de nombreux moments de pauses, de discussions, d’apéritifs et de repas durant lesquels nous entrerons en contact et provoquerons de véritables opportunités d’affaires. Etant donné qu’il y aura dans la salle autant de profils d’acheteurs que de vendeurs, le networking sera forcément très utile. De plus, depuis 3 ans nous donnons la possibilité à 160 des 550 participants de se rencontrer durant deux semaines avec le FENV, lors de notre évènement de golf, afin qu’ils lient des premiers liens. Un networking de qualité et très efficace car le golf se prête très bien à ce genre d’exercice.