Le CFC: le certificat fédéral de capacité s’obtient après trois ou quatre ans de formation professionnelle et la réussite de l’examen de fin d’apprentissage. Il s’agit du titre professionnel le plus important en Suisse. Ce papier permet de travailler de suite. 

Le brevet fédéral: est un diplôme accessible à ceux qui possèdent un certificat fédéral de capacité (CFC) et qui ont une expérience professionnelle. Il permet d’accéder aux postes qui demandent plus de responsabilités et de qualifications. L’Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT) renseigne sur sa validité.

La maturité professionnelle fédérale: titre accordé aux personnes qui ont complété leur apprentissage par une solide formation de culture générale et de théorie professionnelle. Il permet d’accéder aux hautes écoles spécialisées (HES).

La maturité gymnasiale fédérale: elle certifie trois à cinq ans d’études (selon les cantons) après l’école obligatoire. Avec ce sésame, il est possible de s’inscrire à n’importe quelle université ou école supérieure de Suisse. Si on ne l’a pas, il est néanmoins possible d’entrer sur dossier ou en suivant les cours des écoles préparatoires (passerelle Dubs).  

Le bachelor, le master: termes nés de l’accord de Bologne signé en 1999 par 29 pays; ils désignent les diplômes délivrés par les formations universitaires et les hautes écoles spécialisées (HES) en Suisse et dans le reste de l’Europe. Le bachelor (baccalauréat universitaire) est d’une durée de trois ans, suivi du master (maîtrise universitaire), d’une durée d’une année et demie à deux ans.

Le label Zewo: c’est un label de qualité réservé aux établissements d’utilité publique qui utilisent consciencieusement les fonds qui leur sont confiés. 

Le label eduQua: c’est un label suisse spécialement conçu pour les prestataires de formation continue. Cette certification sert de condition à l’obtention de subventions publiques.