L’équation est simple. Avec l’allongement de l’espérance de vie, nous resterons plus longtemps sur le marché du travail. Pour rester performant, apprendre tout au long de la vie paraît indispensable. C’est ce que l’on appelle la formation continue. Et il existe près de 30 000 formations en Suisse, selon la Fédération suisse pour la formation continue (FSEA). 

Forte participation

Selon les derniers chiffres de l’Office fédéral de la statistique portant sur le sujet, 80% des personnes âgées de 25 à 64 ans ont participé au moins à une activité de formation continue au cours des 12 derniers mois qui ont précédé l’enquête. Une participation qui reste stable depuis 1996. Cours collectifs, cours privés, séminaires ou lecture d’ouvrages spécialisés sont autant de formes de formation continue, suivies après l’obtention d’un premier certificat. Et les avantages sont nombreux.

Nombreux atouts

D’une part, les frais peuvent être déduits du revenu, pour autant que la formation soit liée à la profession exercée. D’autre part, cela peut avoir un impact sur le salaire et la carrière. Enfin, elle peut augmenter les compétences et l’efficacité au travail. C’est la raison pour laquelle l’employeur prend généralement en charge les coûts liés à la formation continue.