Depuis qu’Alexandre Prior a 7 ans, il voit sa mère évoluer avec une aisance hors du commun dans le monde des relations publiques. «A l’époque, je ne m’intéressais pas particulièrement à ce métier, mais je baignais déjà malgré moi dans ce milieu et j’ai ainsi acquis un certain savoir-faire relationnel», explique Alexandre. Alors qu’il a moins de 20 ans, il se décide à faire un stage de quelques semaines dans l’agence de sa maman. Mais, ce qui ne devait être qu’une expérience temporaire à inscrire dans le CV est devenu une véritable vocation. Une passion soudaine qui a évidemment ravi Anne-Marie Philippe. «C’était un véritable bonheur de découvrir que mon fils continuerait mon activité et lui donnerait un souffle nouveau», se rappelle-t-elle. 

Transition douce

Afin de laisser naturellement son fils gagner la confiance de ses partenaires, Anne-Marie prône le changement en douceur et prévoit de rester encore cinq ans à la tête de son agence, en lâchant les rênes petit à petit. Parallèlement, elle désire qu’Alexandre acquière certaines compétences directement sur le terrain tout en intégrant les valeurs fortes sur lesquelles elle a bâti sa société. «La réactivité, la rigueur et la créativité sont au cœur de tout ce que je fais depuis le début de mon agence. Elles sont essentielles pour le rayonnement et la promotion de mes clients.», précise celle dont le nom est devenu une marque prestigieuse reconnue par de nombreuses entreprises suisses et internationales. Et manifestement le message a bien été reçu par Alexandre: «Ma mère m’a notamment appris à ne pas me laisser déborder par le stress, à rester courtois. Et surtout à ne jamais faire de sales coups! Elle m’encourage à entretenir des relations amicales avec un maximum de personnes même s’il n’y a pas une utilité professionnelle de le faire.» Pas de doute, les initiales d’Anne-Marie Philippe seront une marque avec laquelle il faudra encore compter de longues années.